Category Archives: Mère Meera

Mère Meera du Site officiel. Faites une réservation pour le Darshan de Mère Meera ici.

A propos de Mère Meera

Mother Meera
Mère Meera

Mère Meera est une incarnation du Divin Féminin, la Mère Divine, sur la terre. Mère Meera est née en 1960, dans l’état de l’Andhra Pradesh, dans le sud de l’Inde. Elle vit aujourd’hui dans un modeste village de la campagne allemande. En cet endroit, ainsi qu’au cours de ses voyages autour de la planète, elle donne la bénédiction particulière de son Darshan. La libre transmission de Lumière, d’Amour et de Grâce est le don que Mère offre au monde.

Mère Meera est venue pour préparer et purifier la conscience du monde, et la rendre prête pour une transformation vers un niveau d’évolution plus élevé. Pour rendre certain ce progrès, Elle appelle ici-bas la Lumière de la Conscience Suprême. Dans son travail du Darshan, elle prépare l’humanité à devenir ouverte à la Lumière, afin que la Vie et la Volonté Divines puissent devenir manifestes sur la terre.

Convertir ou changer la foi ou les croyances de qui que ce soit ne présente aucun intérêt pour Mère Meera. Pour elle, ce genre de choses est tout simplement hors de propos. Elle n’est pas non plus un gourou qui prend des disciples. Elle est simplement une mère divine pour tous ceux qui se tournent vers Elle. Selon l’inspiration de sa foi, chacun peut prier toute forme du Divin ou tout Avatar. Les prières doivent venir de l’âme et du cœur de chacun, et toute prière sincère au Divin accède aussi à Elle: elle nous le certifie. Le cri sincère de l’âme est entendu, et il lui est répondu; toutes les pures ouvertures intérieures à Dieu sont autant d’ouvertures à Elle et à Sa Lumière.

Le travail de Mère est pour le monde entier, pour toutes les religions et tous les gens, indépendamment de leur statut social ou de leur origine ethnique. Elle est notre Mère à tous, et nous pouvons tous vivre en paix dans la lumière de son amour qui embrasse tout.

« Tout l’objet de mon travail est d’appeler ici-bas la Lumière de Paramatman et d’aider les gens. C’est pour cela que je suis venue – pour ouvrir vos cœurs à la lumière. »

Qu’est-ce que le Darshan?

Mother Meera
Mère Meera

Le moment du Darshan avec Mère Meera se déroule d’une façon précise qui est propre à son travail, et est exactement adaptée pour permettre la transmission de la Lumière qu’elle fait descendre sur la terre. Pendant un bref instant, alors qu’elle touche nos tempes, elle travaille sur ce qu’on pourrait décrire comme le « circuit » de l’âme. Dans son livre, « réponses », elle décrit un système intérieur d’énergie subtile dans le corps humain, qui s’étend de la tête aux orteils. Par le processus de l’incarnation et de l’entremêlement du corps et du mental avec les influences du monde, ces canaux subtils d’énergie peuvent se nouer ou se bloquer. Pendant le Pranam (on s’incline), Mère travaille avec délicatesse sur ces nœuds, libérant avec douceur les blocages qui empêchent le développement spirituel. Ce processus se rapporte à l’âme et à son déploiement, et Mère Meera dit que seules les personnalités divines peuvent faire ce genre de travail.

Lorsque Mère relâche notre tête, on s’assoit et elle regarde dans nos yeux. C’est le Darshan (« regarder », et en ce cas, « regarder le Divin »). Pendant le Darshan, Mère travaille sur notre « personnalité », le corps/esprit du quotidien. Elle recherche les zones de notre être qui ont particulièrement besoin de sa Lumière, nous donnant énergie, purification et guérison intérieure: tout ce qui est requis pour que vivent en harmonie les aspects mental, émotionnel et physique de notre être.

Le calme et la silencieuse façon d’être de Mère créent d’une manière toute naturelle l’atmosphère de la rencontre, si bien que le groupe qui est là au Darshan se trouve toujours maître et conscient de soi, en harmonie avec le silencieux champ de force de Mère.

Je regarde toutes choses au-dedans de vous pour voir où je peux aider, où je peux donner guérison et force. En même temps, je donne la Lumière à toutes les parties de votre être. J’ouvre chaque partie de votre être à la Lumière. Mère Meera. (Autres citations…)

 

La Mère Divine

Mother Meera
Mère Meera

La notion de Dieu comme Mère peut être inhabituelle en Occident, mais c’est en Orient une façon immémoriale de considérer le Divin et de se relier à Lui, et cela particulièrement en Inde, où l’on conçoit Dieu comme étant à la fois avec et sans forme. On reconnaît Dieu à la fois comme immanent et transcendant, comme étant au-dessus et au-delà de tout, mais aussi radicalement libre de se manifester éternellement au sein de toutes les myriades de formes de la Création tout entière. Une des formes les plus douces et les plus proches que revêt Dieu pour nous atteindre est celle de la Sainte Mère, dont Mère Meera est une incarnation vivante. La Mère Divine représente l’aspect dynamique de la Divinité, qui transmet la Volonté de Dieu, sa Clémence et sa Grâce. Elle ne se manifeste pas seulement comme aspect féminin idéal du Divin, avec qui nous pouvons entrer en contact par la vénération, la prière et la méditation, mais aussi, et de façon tout à fait étonnante, dans des êtres pleinement humains, des femmes qui vivent parmi nous et sont le Divin qui paraît. La descente sur la terre d’une déité dans une forme corporelle est désignée par le mot « Avatar« . (En Sanscrit,littéralement: « descente »).

Mère Meera ne correspond pas au modèle conventionnel du Gourou entouré par ses disciples. Elle est la Mère Suprême, toujours disponible pour quiconque a besoin de son aide ou de sa bénédiction, totalement aimante, attentionnée et sans jugement. Elle ne donne pas d’enseignement formel ni ne propose des disciplines spirituelles complexes, et n’a aucune exigence. En tant qu’incarnation vivante de la Mère Divine, Elle peut transformer tout aspirant d’un simple regard.

En tant que Mère, elle accepte tout le monde à son Darshan, non pour enseigner ou imposer des techniques d’éveil, mais simplement pour donner ce qui peut être requis et approprié pour chacun. Par son propre rayonnement divin, elle offre une Lumière qui nous aide et nous guide, quels que soient la religion ou le chemin spirituel que nous suivions.

L’être réalisé est comme un enfant en paix dans le sein de la Mère, qui sait qu’il est soutenu à chaque instant par la grâce et la Lumière de la Mère Divine. Mère Meera. (Autres citations…)

La Lumière nouvelle

Mother Meera
Mère Meera

Mère Meera apporte dans le monde une Lumière nouvelle. C’est pour faire cela qu’elle est née, et la transmission de cette Lumière aux êtres humains est ce qu’elle appelle son « travail », son job. Mère ne revendique pas d’être la seule à apporter cette Lumière, car d’autres Etres Divins aident continuellement. Elle ne dit pas non plus qu’elle est le seul Avatar à être présent sur terre, car en réalité plusieurs Avatars sont ici en ce moment, pour certains aux yeux de tous, tandis que d’autres ont choisi de travailler incognito.

Comme l’a dit Mère Meera, chaque Avatar, chaque être divin, poussé à revêtir un corps humain par l’amour et la compassion, apporte avec lui une Lumière nouvelle, et ces Lumières changent toujours le cours de l’histoire humaine. La matière n’est pas évolutive par elle-même, car au cœur de la matière se trouve le Divin et aucune croissance ne peut se produire sans l’Esprit comme moteur fondamental.

Quand Mère était encore très jeune, elle raconta en privé à son mentor, Mr Reddy, une suite d’expériences au cours desquelles elle s’éleva consciemment jusqu’aux plans les plus élevés de son être intérieur, et de là rapporta intentionnellement sur la terre la conscience d’une Lumière nouvelle. Elle appelle cette Lumière la Lumière de Paramatman. Dès l’instant de sa naissance, elle a eu la pleine compréhension que c’était là le but divin de son incarnation en tant qu’Avatar.

Paramatman signifie littéralement « le Soi Suprême » ou « le Soi de l’Univers tout entier ». Mère a clairement dit que cette Lumière n’était pas vraiment nouvelle, car elle a toujours été là. Comme Avatar, Mère est une force primordiale de l’évolution, et par « faire descendre la Lumière », elle entend une activation particulière de la Lumière intérieure qui est là, cachée dans les profondeurs de chaque âme humaine. La propre Lumière divine de Mère agit comme un catalyseur qui allume notre propre lumière intérieure, comme au moyen d’un branchement Divin, la libérant pour qu’elle brille et illumine tous les niveaux de notre être, du plus élevé au plus bas. La présence de Mère ici sur terre en ce moment rend plus possible et plus probable que jamais dans l’histoire de notre planète l’épanouissement de cette lumière intérieure latente, qui vit comme un tendre bourgeon au-dedans de nous tous.

La Lumière contient toutes les qualités divines: Amour, Grâce, Force, Félicité, Connaissance… Simplement, Mère nous dit d’accepter nous-mêmes de devenir ouverts à la Lumière et de recevoir sa bénédiction. Elle nous aidera Elle-même à perfectionner notre capacité de réceptivité et d’auto-illumination. C’est sa promesse, sa Volonté: qu’elle nous aide à devenir de plus en plus transparents à la Beauté, la Force, la Sagesse… toutes ces qualités divines dont la Nature tout entière a soif. Plus nous nous ouvrons, plus nous laissons la Lumière briller à travers nous, plus harmonieuses seront nos vies individuelles et la totalité de la vie humaine sur Terre.

« La Lumière n’a jamais été utilisée auparavant. Tout comme l’électricité, elle est partout, mais on doit savoir comment l’activer ». Mère Meera, à propos de la Lumière de Paramatman. (Autres citations…)

La Méditation et le Japa

Mother Meera
Mère Meera

Mère Meera a dit qu’il est bon de méditer tous les jours, et que la meilleure chose consiste à pratiquer le japa, la répétition des noms de Dieu, dans un esprit de prière. Il existe une multitude de techniques qui peuvent être très complexes, comme par exemple la visualisation de tantras hindous et tibétains. La plupart des grands saints se sont toutefois trouvés d’accord pour dire que la simple répétition d’un nom divin est une des pratiques les plus puissantes. Mère est essentiellement pratique, et recommande le souvenir constant de Dieu etle japa sur le nom divin comme méthode la plus efficace. L’essentiel est que le Nom choisi vous inspire, de sorte qu’il vous émeuve intérieurement d’une émotion qui recherche le Divin.

Comme le japa est facile à faire et peut se pratiquer silencieusement dans le cœur et l’esprit, nous pouvons le faire partout, au milieu de toutes nos tâches quotidiennes. Mère explique que tout objet sur lequel l’esprit se pose produit une certaine vibration et qu’ainsi, chacune des syllabes du nom divin, répété avec amour, crée une qualité particulière de vibration qui se construit et va former un champ protecteur de conscience autour de nous.

Le japa est facile à incorporer à notre sadhana (en Sanscrit, littéralement, « système de pratique spirituelle »), même si nous n’avons pas de temps pour la méditation formelle. Le yoga de Mère est un yoga d’équilibre qui lui permet d’être intégré dans la trame même de la vie de chaque jour et des activités ordinaires. Tout offre une opportunité pour se souvenir du Divin et aspirer à la Lumière: le travail, les jeux, les relations: tout. C’est là le chemin de l’abandon de soi véritable.

Mère nous met en garde, car développer des pratiques complexes et approfondies de méditation peut en réalité renforcer l’ego au lieu de l’affaiblir, en créant une suffisance et un orgueil, ainsi qu’une vie artificielle dans une tour d’ivoire d’où l’on regarde les autres de haut. En vérité, la voie royale vers le cœur et le soi profond est l’humilité. L’humilité et ladévotion sincère sont les chemins les plus faciles vers Dieu: comme le dit le Seigneur Krishna dans la Bhagavad Gita, « une simple feuille ou une fleur offertes avec une dévotion véritable vont droit au cœur du Seigneur« .

« En faisant le japa, on ne doit pas se tendre ou chercher à accomplir quelque chose de particulier. On doit essayer d’être sincère et d’avoir l’amour de Dieu ». Mère Meera. (Autres citations…)

Le Travail de Mère

Painting by Mother Meera
Mère Meera – La Mère Divine

Mère Meera est une incarnation du Divin Féminin, la Mère Divine sur Terre, une force d’amour en action venue sur terre afin de préparer la conscience de l’humanité à un grand bond.

On croit, dans bien des traditions de la spiritualité orientale, qu’en leur nature la plus profonde tous les êtres sont essentiellement à l’unisson, sont un avec le Divin Suprême créateur, même si d’une certaine façon la plupart des êtres humains vivent sans que cette surprenante connaissance vienne à leur conscience. C’est pour lever ce « voile primordial d’ignorance » que les Avatars viennent sur terre en étant des personnes qui disposent d’une conscience claire de la réalité véritable et de toutes ses implications, et en vivant parmi nous avec le « job » qui consiste à montrer aux gens la réalité de leur nature véritable, ainsi que la manière de la reconnaître. Mère Meera est l’un de ces Avatars, éveillée depuis sa naissance à son identité divine et à la nature particulière de son travail. Mère ne revendique pas d’être l’unique Avatar à travailler aujourd’hui sur la terre, car ils sont nombreux ici en ce moment pour accomplir le travail divin, dont certains sont connus et d’autres anonymes.

Comme l’a dit Mère Meera, chaque Avatar ou incarnation du Divin vient sur terre avec une lumière spéciale particulière, un aspect nouveau de la conscience qu’il -ou elle- apporte dans l’atmosphère de la terre, aidant ainsi l’humanité à se développer et à évoluer. La présence de Mère, ici et maintenant sur la Terre, porte avec elle une nouvelle qualité de conscience, uneforce spirituelle, et une Lumière qui rend davantage certaine la transformation du monde. Son pouvoir transformateur permet peu à peu à la Terre et à ses habitants de devenir de plus en plus transparents à la Lumière du Divin, conférant ordre et beauté à la mise à l’unisson progressive de Dieu et de l’humanité. Le pouvoir de Mère est consacré à l’aide et l’accélération de l’évolution spirituelle de la totalité de l’humanité sur la terre.

L’Avatar vient de Dieu et a le pouvoir et la Lumière de Dieu. L’Avatar a un corps humain, tandis que Dieu n’a pas de forme, et a cependant toutes les formes.  Mère Meera. (Autres citations…)

La Vie de tous les jours

Painting by Mother Meera
Mère Meera – La Lumière

Le conseil de Mère Meera est de maintenir un équilibre entre monde extérieur et vie intérieure et de cultiver l’harmonie, qui est en soi une qualité divine. Mère encourage au travail et à l’indépendance comme moyens pour vivre de façon juste; l’accomplissement de nos devoirs familiaux et sociaux doit être accepté comme le meilleur contexte possible pour notre développement spirituel.

Abandonner les devoirs du monde pour devenir reclus ou pour embrasser la vie d’ashram n’est pas nécessaire et même déconseillé. Une disposition intérieure d’abandon de soi associé à la consécration, le fait de « rendre sacrée » notre vie ordinaire, voilà ce qui est demandé. Notre existence tout entière dans le monde peut devenir une expression de l’harmonie divine, en tant qu’instrument du Divin, plutôt que d’être sous la conduite de l’ego.

Le « Karma Yoga » consiste à accomplir toute tâche qui vous revient, grande ou petite, aussi parfaitement que vous le pouvez et dans un esprit de service du Divin. (En Sanscrit: « Karma » signifie « action », et « Yoga« , « union », « union avec le Divin »).

Mère montre que tout offrir à Dieu est une merveilleuse façon de mener sa vie; cela nous rend tout à la fois vides et ouverts à la Force Divine, nous rendant ainsi capables de recevoir la Grâce dont nous avons besoin. En offrant tout –bon, mauvais, indifférent– au Divin, nous relâchons et diminuons les compulsions et les envies de l’ego, et rendons ainsi notre travail et notre vie aussi parfaits que possible, en ne nous mettant pas trop en travers de la route du Divin!

Si vous vous abandonnez véritablement à Lui, ce ne sera plus vous qui ferez le travail, mais Dieu qui le fera à travers vous. Mère Meera. (Autres citations…)

Mère, à propos de la santé

Painting by Mother Meera
Peinture par Mère Meera

L’approche de Mère Meera sur la santé et le bien-être est manifestement pratique. En ce qui concerne le régime alimentaire, par exemple, elle dit qu’on devrait manger ce qui est bon pour son propre corps, tout ce qui renforce véritablement la santé. Ainsi, certaines personnes ont de fait besoin de manger de la viande pour maintenir leur bien-être, plutôt que de tenter de s’en tenir à un régime strictement végétarien qu’on pourrait considérer comme plus spirituel. En réalité, dit-elle, les préférences alimentaires ont peu à voir avec le progrès spirituel.

On doit prendre soin de son corps de façon responsable, avec bon sens. Bien des gens vont vers Mère en vue de guérir, et elle conseille toujours de s’adresser à un médecin, comme premier choix pour résoudre tout problème, disant que sa Lumière aidera et soutiendra le processus de guérison.

La plus grande souffrance, c’est l’ignorance. Quand la souffrance est claire, vous pouvez en trouver la source et changer. Mère Meera. (Autres citations…)

Demander de l’aide

Mother Meera
Mère Meera

Bien que Mère Meera soit venue pour faire descendre une lumière transcendante sur la terre dans son ensemble, un autre aspect de son travail consiste à aider les individus. Elle encourage chacun à prier Dieu (Paramatman) directement lorsqu’on ressent un lien fort, mais elle dit en même temps que si on ne ressent pas ce lien, on peut aussi la prier directement, ou pareillement prier d’autres Instructeurs ou Saints avec qui l’on se sent relié. Toutes les prières vont ultimement à Dieu, comme les rivières vont à l’océan.

Une autre façon de demander de l’aide, c’est tout simplement d’écrire à Mère**. Nous pouvons toujours prier du plus profond de nous-mêmes pour ce dont nous avons besoin, mais l’acte même d’écrire à Mère est souvent une aide pour la personnalité affairée. Il met de l’ordre dans nos pensées sur le problème, et le fait de savoir qu’on met directement Mère au courant de nos besoins apporte une certaine paix dans notre cœur. De toute façon, les disciples reçoivent souvent de l’aide ou une réponse intérieure juste après qu’ils aient posté leur lettre, et même avant que Mère ne l’ait effectivement reçue.

A cause de son emploi du temps de plus en plus dense, Mère ne reçoit plus les demandes d’aide au téléphone comme elle le faisait auparavant. Au lieu de téléphoner, on peut écrire à Mère et être sûr de son aide. Nous pouvons aussi lui adresser notre prière, et demander son aide intérieurement.

Mère dit que l’important est de grandir dans la foi en Dieu et de construire une attitude de don de soi (dévotion) aimant(e). Si nous pouvons seulement entrer dans l’habitude de faire cela, Mère nous assure que le Divin acceptera tout ce que nous offrons, nous aidera, et que la poussée croissante de nos pensées orientées vers Dieu produira la transformation.

Si vous avez besoin de moi ou de mon aide, je vous aiderai quel que soit le chemin que vous suiviez. Pour moi, il n’y a pas de différence. Mère Meera. (Autres citations…)


** Adresse pour écrire à Mère Meera (adresse postale uniquement):
(Ecrire en anglais ou en allemand, s’il vous plaît)
Mère Meera, Oberdorf 4 A, 65599 Dornburg-Thalheim, Allemagne.
(Notez s’il vous plaît que vous ne recevrez pas de réponse écrite )

Le Contact Intérieur

Painting by Mother Meera
Peinture par Mère Meera

Le Darshan de Mère Meera, sa bénédiction de lumière, n’est pas limité par l’espace et le temps. Des gens du monde entier sont allés la rencontrer en Allemagne, où elle vit depuis les années 80, pour recevoir son toucher, pour la voir et être vus par elle, et ainsi recevoir sa Lumière. Aujourd’hui, Mère voyage régulièrement à l’étranger pour donner son Darshan dans des pays où vivent de nombreux disciples, atteignant de plus en plus d’âmes qui ont soif de la présence de la Mère Divine. Cependant, ni le temps ni l’espace ne constituent des obstacles à la communication, aussi longtemps que nous ressentons le lien intérieur ou simplement une profonde et ardente aspiration.

Lorsqu’on lui demande quelle est la meilleure façon de cultiver un lien intérieur avec elle, elle répond invariablement que le japa, la répétition d’un Nom Divin, est la méthode la plus simple et la plus directe pour révéler cette proximité. Il y a une multitude de chemins spirituels différents qui proposent nombre de pratiques et de disciplines, mais quelle que soit la complexité ou la sophistication du chemin, tous les disciples authentiques ont fait l’éloge de la pratique sincère de la répétition du nom de Dieu, en silence ou à voix haute.

Ultimement, la totalité de l’univers, esprit et matière, est fait de fréquences, de vibrations subtiles et, comme Mère l’explique clairement, par la répétition d’un nom, on évoque unequalité particulière, un champ d’énergie unique, intrinsèque à ce nom. Par une répétition constante, nous devenons comme une cloche claire, qui lorsqu’on la touche résonne de cette note divine qu’a cultivée notre cœur et à laquelle il s’est accordé.

La Mère Divine est comme une grande symphonie qui contient toutes les notes possibles. En pratiquant le japa sur l’un quelconque des noms divins, nous pouvons en venir à vivre en elle, prenant refuge dans les bénédictions de sa présence intérieure. Mère est complètement ouverte et aidera toute personne sur n’importe quel chemin. Si on lui pose la question, elle conseille la répétition du nom de Dieu dans le silence du cœur, avec dévotion, en offrant toutes choses au Divin, bonnes, mauvaises ou indifférentes, avec ouverture, sincérité et abandon de soi.

Lorsque les disciples cultivent ces qualités, ils peuvent avoir des expériences extraordinaires qui reflètent leur état intérieur et qui transcendent la gamme des perceptions ordinaires. Mère Meera nous avertit de ne pas tomber amoureux ou dépendants de ce genre d’événements saisissants, mais de demeurer humbles au milieu de toutes les expériences, et de simplement rester centrés sur sa présence intérieure. Lui offrir toute expérience de ce genre, simplement comme nous le ferions de n’importe quelle autre expérience, élevée ou basse, assure notre sécurité et notre progrès.

Il n’est pas nécessaire de venir demeurer auprès de moi; je peux aider partout. Avec ou sans le toucher, on peut recevoir la lumière. Mère Meera. (Autres citations…)

Le Silence

Painting by Mother Meera
Mère Meera – La Méditation

Le darshan de Mère Meera se tient dans un silence total. Il n’y a ni musique, ni prières à voix haute, ni gestes rituels autres que ceux que requièrent le Pranam et le Darshan. Ce silence fondamental n’est pas de pure forme, mais fait partie intégrante de l’être de Mère Meera, de son chemin et de son travail.

Le silence en soi est divin: il contient et communique le pouvoir et l’essence de Dieu. Communément, on compare le silence à « l’espace », de sorte qu’il semble n’être rien; mais en réalité, il est un divin « Quelque chose », le champ divin au sein duquel survient chaque « chose ». Mère ne tient jamais de discours et répond rarement à des questions en public. Elle demeure entièrement en cohérence avec son travail: donner seulement l’essentiel, le Divin. Elle nous introduit dans le silence, le champ essentiel non-duel de tout ce qui survient, nous donnant infiniment plus par cette introduction que ce qui pourrait s’accomplir grâce à des explications sans fin. Dans un monde où la prolifération excessive d’informations envahit chaque espace personnel et public, et où le bruit semble omniprésent, Mère nous donne son Silence sans prix, ultime véhicule d’enseignement et de transformation.

Dieu est silencieux. Tout vient du silence. En silence plus de travail peut se faire. La véritable expérience de la félicité est sans mots. Mère Meera. (Autres citations…)

La Vie de Famille

Mother Meera with Ashram children in India
Mère Meera avec des enfants en Inde

Selon Mère Meera, l’amour désintéressé, inconditionnel, est le but de toutes les relations – aimer sans l’attente d’un retour ou d’une récompense est ce qu’il y a de plus pur et de plus proche de l’Amour Divin.

Elle dit qu’on doit laisser couler l’amour, qu’il se manifeste comme relation amoureuse ou dans la vie de famille. Une famille harmonieuse, ou une relation paisible et sincère peuvent être un lieu merveilleux pour l’évolution et le développement intérieur.

Il n’est pas nécessaire d’être célibataire pour vivre une vie spirituelle, ni en fait de tenter de renoncer à la sexualité avant d’y être prêt naturellement, car une telle démarche peut être la cause de diverses difficultés. En général, Mère met en garde contre le fait de confondre sexe et spiritualité, amour humain et Amour Divin. Etre artificiellement chaste ou célibataire n’est pas une garantie d’accomplissement spirituel, et à l’inverse, imaginer que l’extase sexuelle mène automatiquement à la félicité spirituelle est tout autant une erreur. « Le sexe, c’estsimplement le sexe », dit Mère, et il y a un malentendu fondamental à croire que la pratique sexuelle seule va conduire au Divin.

Les Enfants

Les enfants possèdent un sens inné de Dieu et reçoivent spontanément la Lumière. En Allemagne, Mère dirige des groupes réguliers de méditation, où les enfants peuvent apprendre à se relier au Divin et à méditer d’une façon ludique et facile.

Souvenez-vous du Divin. Prenez soin de votre famille et faites votre travail. Essayez de faire chaque chose de tout votre cœur, et la Grâce Divine vous inondera d’en haut naturellement. Mère Meera. (Autres citations…)