La Vie de Famille

Mother Meera with Ashram children in India
Mère Meera avec des enfants en Inde

Selon Mère Meera, l’amour désintéressé, inconditionnel, est le but de toutes les relations – aimer sans l’attente d’un retour ou d’une récompense est ce qu’il y a de plus pur et de plus proche de l’Amour Divin.

Elle dit qu’on doit laisser couler l’amour, qu’il se manifeste comme relation amoureuse ou dans la vie de famille. Une famille harmonieuse, ou une relation paisible et sincère peuvent être un lieu merveilleux pour l’évolution et le développement intérieur.

Il n’est pas nécessaire d’être célibataire pour vivre une vie spirituelle, ni en fait de tenter de renoncer à la sexualité avant d’y être prêt naturellement, car une telle démarche peut être la cause de diverses difficultés. En général, Mère met en garde contre le fait de confondre sexe et spiritualité, amour humain et Amour Divin. Etre artificiellement chaste ou célibataire n’est pas une garantie d’accomplissement spirituel, et à l’inverse, imaginer que l’extase sexuelle mène automatiquement à la félicité spirituelle est tout autant une erreur. « Le sexe, c’estsimplement le sexe », dit Mère, et il y a un malentendu fondamental à croire que la pratique sexuelle seule va conduire au Divin.

Les Enfants

Les enfants possèdent un sens inné de Dieu et reçoivent spontanément la Lumière. En Allemagne, Mère dirige des groupes réguliers de méditation, où les enfants peuvent apprendre à se relier au Divin et à méditer d’une façon ludique et facile.

Souvenez-vous du Divin. Prenez soin de votre famille et faites votre travail. Essayez de faire chaque chose de tout votre cœur, et la Grâce Divine vous inondera d’en haut naturellement. Mère Meera. (Autres citations…)

 

This post is also available in: Néerlandais, Anglais, Allemand, Italien, Russe, Espagnol, Tchèque, Polonais